Développement de la plate-forme urbaine de la gare Cornavin à Genève

La gare Cornavin à Genève et son périmètre doivent être restructurés pour répondre à des exigences et besoins croissants des usagers. Le nombre de voyageurs qui augmente sans cesse, un plus grand flux de personnes et de nouvelles utilisations requièrent des mesures appropriées. Une équipe internationale, dont fait partie Emch+Berger, a remporté le concours des circulations urbaines. Notre société assure actuellement le suivi de cette restructuration, un processus passionnant.

Les Chemins de Fer Fédéraux (CFF), l’Office Fédéral des Transports (OFT), le Canton et la Ville de Genève étudient conjointement l’extension souterraine de la gare Cornavin. Cette extension est nécessaire pour pouvoir mettre en service d’ici 2031 au moins deux voies supplémentaires et augmenter ainsi la capacité d’accueil de la gare.

On dit souvent qu’une gare est la porte d’entrée ou la carte de visite d’une ville. De nos jours, une gare n’est plus seulement un lieu de trafic ferroviaire, mais également un site qui accueille des commerces, des centres d’information et des services divers. La gare et son entourage sont devenus un lieu central dans la ville, qui remplit la fonction de pôle multimodal du trafic. Ceci assure le passage d’un nombre élevé de clients potentiels dans ces infrastructures. Les bâtiments et les infrastructures eux-mêmes doivent être adaptés à ces besoins croissants, de manière à obtenir un ensemble fonctionnel qui satisfasse les exigences particulières du futur malgré leurs complexités.

La restructuration a fait l’objet d’un concours des circulations urbaines, auquel ont participé plusieurs équipes pluridisciplinaires. Ce concours était destiné à déterminer le remodelage des places et des infrastructures autour de la gare Cornavin. Il comportait plusieurs étapes. Emch+Berger y a participé au sein d’une équipe internationale avec comme partenaires Guillermo Vázquez Consuegra de Barcelone et Frei Rezakhanlou de Lausanne, et le trio a remporté le concours !

Le concept élaboré en étroite collaboration par le trio a convaincu le jury par sa grande efficacité : l’intégration de la nouvelle gare souterraine et de ses accès à l’environnement urbain existant a été particulièrement remarquée. La réalisation d’une nouvelle façade continue, côté nord de la gare, améliorera la visibilité de celle-ci et conférera une nouvelle identité à ce quartier urbain, jusqu’alors plutôt négligé. D’autres éléments contribueront aussi à cette identité : la création de deux nouvelles places et le raccordement judicieux des itinéraires des piétons et des cyclistes. À partir de réflexions faites sur les flux de trafics actuels, une projection de flux futurs a été établie, particulièrement en ce qui concerne les itinéraires courts. En interaction avec l’intervention architectonique, la perception, la qualité et la fonctionnalité ont été traitées de manière que les accès aux quais de la gare souterraine soient reliés de façon optimale à la gare actuelle et aux autres secteurs ouverts au public. Dans l’ensemble, les piétons et les cyclistes disposeront d’une meilleure offre, nécessaire et complémentaire, et la gare sera plus facilement traversée par les usagers qui utilisent ces modes de déplacement.

Le concept de circulation va plus loin encore : il place les piétons au centre de la restructuration, en leur offrant des espaces dans lesquels ils peuvent séjourner et se déplacer. On a considéré pour cela dans une large mesure leurs itinéraires préférés. L’accès aux différents moyens de transport et la traversée est-ouest sont améliorés, les passages deviennent plus attrayants et les flux de personnes sont mieux dirigés. La façon dont ont été traitées les interfaces modales a mis en évidence les réflexions approfondies qui ont eu lieu, pesant le pour et le contre des mesures à prendre, afin d’obtenir un projet convaincant pour tous. La présentation du projet lors du concours a également impressionné le jury : sur la base du concept proposé pour les aménagements et l’exploitation, nous avons effectué une simulation multimodale des flux de circulation englobant tous les modes de déplacement. En outre, dans la phase finale, nous avons pu apporter une contribution importante à la mise en œuvre des lignes directrices et à la gestion du projet. Les experts ont certainement aussi été convaincus par l’ensemble de nos propositions.

Depuis lors, notre équipe a été reconnue comme un interlocuteur compétent et le mandant lui a donné la possibilité d’accompagner le projet et de le conseiller pour les techniques et procédures professionnelles. Ce projet passionnant nous a permis de mettre en valeur nos multiples compétences en matière de qualité architectonique et d’étude de circulations.

Retour au sommaire
Auteur/s
Guido Rindsfüser
Emch+Berger Verkehrsplanung AG