Investir dans les énergies renouvelables? Oui, mais comment?

Nous vous suivons dans votre évaluation économique et technique des centrales électriques, anciennes ou nouvelles, et développons votre projet.

La Stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral indique clairement la direction prise par la politique énergétique suisse: la mise en œuvre des énergies renouvelables doit être encouragée, la consommation d’énergies fossiles réduite et les centrales nucléaires arrêtées à la fin de leur durée de vie sans être remplacées. Ces nouvelles conditions-cadres ouvrent des possibilités intéressantes aux investisseurs. Ils peuvent investir dans des projets d’énergies renouvelables et participer ainsi au tournant énergétique. En Suisse, la réalisation de tels projets est actuellement directement subventionnée par la Confédération via la Rétribution au prix coûtant (RPC), qui sera vraisemblablement remplacée à moyen terme par une règlementation incitative.

Ces projets répondent à l’impératif de la durabilité. Les risques de tels investissements à long terme sont nettement moindres que pour des projets d’énergies fossiles, comme les nouvelles centrales à gaz ou à charbon. Pour ces dernières, un changement de la règlementation peut signifier la fin abrupte des dividendes. Les Pays-Bas, par exemple, ont décidé de se séparer des centrales à charbon d’ici 2030. Ils ont pourtant raccordé au réseau les dernières centrales de ce type en 2015. En de nombreux endroits, on ignore encore quand et à quel rythme ces changements voulus du marché de l’énergie seront finalement introduits.

Où sont les risques?
Quand nous étudions des projets d’énergies renouvelables, nous sommes souvent en contact direct avec les populations locales. Nous constatons que celles-ci acceptent majoritairement les énergies renouvelables pour ce qui concerne la stratégie et la société en général. En outre, tout le monde s’accorde sur le fait qu’on ne peut pas refuser tous les projets si l’on veut maintenir en Suisse le niveau de vie actuel. Une plus grande dépendance de l’étranger pour notre approvisionnement en électricité est considérée le plus souvent négativement.

Dans un projet, il y a de nombreux éléments à tirer au clair, de la première idée à l’octroi du permis de construire. Il faut gagner à sa cause les intervenants principaux au bon moment et éliminer plusieurs obstacles. Et, pour compliquer le tout, chaque technologie requiert une procédure particulière et chaque canton évalue les investigations différemment. Or, les expertises sont coûteuses et longues. Il est donc important de ne susciter que celles qui sont vraiment nécessaires et d’avancer ainsi pas à pas.

Comment évolue le marché de l’électricité?
Ces dernières années, le marché de l’électricité a évolué à la vitesse grand V. Le coût du photovoltaïque (PV) a chuté rapidement, tandis que beaucoup de choses ont changé en Allemagne à la suite de l’introduction des appels d’offres pour les éoliennes. Alors que ces deux technologies avaient encore besoin il y a quelques années de subventions élevées pour se maintenir sur le marché, elles auront d’ici peu une influence considérable sur le coût marginal de l’électricité produite par les nouvelles centrales. Même en Suisse, le PV peut atteindre aujourd’hui déjà la « parité du réseau »; la façon dont le courant produit est consommé est déterminante. En Allemagne, les projets d’éoliennes les plus récents ont été offerts au prix actuel du marché spot; autrement dit, ils n’ont plus besoin d’aucune subvention. La sortie planifiée du nucléaire en Allemagne et la décision de la France, des Pays-Bas, de la Grande-Bretagne et de l’Italie de fermer leurs centrales à charbon au cours de la prochaine décennie, vont éliminer des capacités de production en Europe. La surproduction de l’offre dans le réseau européen interconnecté diminuera. Il est possible que l’Allemagne décide en outre d’accélérer la fin de l’utilisation du charbon pour la production d’électricité. Le marché allemand de l’électricité sera tout autre dans quelques années et ce fait influencera massivement les prix en Suisse. Le courant électrique devrait de nouveau renchérir, rendant du même coup les projets d’énergies renouvelables plus attractifs pour les investisseurs.

Quels projets sont rentables?
Chaque investissement fait courir un risque. Mais de l’un à l’autre, les différences sont considérables et c’est pourquoi chaque projet doit être analysé en détail. On ne rien dire d’une manière générale. De nombreux projets d’énergie éolienne sont par exemple devenus rentables grâce au progrès technologique, alors qu’ils n’étaient pas réalisables jusqu’ici. Selon la technologie, l’emplacement, l’état du projet et ses chances de succès, un projet peut s’avérer être un investissement très rentable ou, au contraire, un tonneau sans fond. A côté de l’évaluation de l’évolution du marché (voir ci-dessus), il faut relever aussi tous les éventuels défis d’un projet qui ne l’ont pas encore été; il devient alors possible d’émettre un pronostic fiable. Les concepteurs indépendants reconnaissent souvent rapidement où des améliorations sont possibles. Ils peuvent montrer l’effet de nombreux paramètres à l’aide d’analyses de sensibilité effectuées grâce à une simulation économique tout au long de la durée de vie des installations.

L’évaluation indépendante des projets et des installations
Il est rare que des projets soient suivis par la même société de conseil de la première idée à la décision d’investir. Un nouveau partenaire doit-il être convaincu de rejoindre un projet? Un projet doit-il être vendu ou une centrale existante doit-elle être achetée? Une idée doit-elle être développée au point de devenir un projet florissant? Il est sage dans tous ces cas de recourir à un spécialiste indépendant qui évaluera la situation. On sait par expérience que les plus grands dangers ne se situent pas là où on les attendait au début. Si vous envisagez d’investir dans un projet de centrale hydroélectrique, un réseau de chauffage à distance ou un parc éolien, ou si vous cherchez de nouveaux investisseurs pour votre projet, nous vous conseillerons volontiers. Avec une Due Diligence, nous vous aiderons à saisir votre chance, à réduire les risques et à développer votre projet d’une manière professionnelle. Plus votre portefeuille est diversifié, moins vous courez le risque de devoir vendre de bons projets à la suite de l’échec d’un seul. Et si les investisseurs investissent mutuellement, ils s’exposent encore moins.

Retour au sommaire
Auteur/s
Philipp Mattle-Deluigi
Emch+Berger AG Bern