Le campus de Siemens à Zoug : Le succès grâce au pilotage du projet et au contrôle technico-économique

Des constructions nouvelles répondant à des standards de durabilité exigeants
Siemens SA renforce le siège mondial de sa division Smart Infrastructure sur une partie du site Siemens de Zoug. Le projet global du nouveau campus comportait la démolition et la reconstruction du bâtiment de la production, avec ses laboratoires et les installations destinées à la formation professionnelle de l’entreprise, un nouvel immeuble administratif avec notamment l’accueil des visiteurs, le centre de conférence et le centre de formation, enfin un garage souterrain de 250 places environ. Au cœur du projet se trouvent l’immeuble administratif de sept étages (total 32 000 m2) et le bâtiment de trois étages occupé par la production et la recherche (total 10 700 m2).

Les nouveaux bâtiments respectent des standards de durabilité exigeants et sont tous les deux certifiés avec le label LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). On y a délibérément renoncé aux agents énergétiques fossiles. 

Une commande centrale permet d’afficher et d’interpréter l’état de différents équipements, dont le chauffage, la ventilation et la climatisation. On peut aussi l’utiliser pour modifier le fonctionnement d’un équipement. À côté des quelque 1 500 m3 d’eau de pluie recueillis annuellement, le nouveau campus utilise aussi l’eau du lac de Zoug voisin comme source de chaleur pour des pompes à chaleur de hautes performances et pour le refroidissement direct du bâtiment.

Une large palette de mandats
Pendant les premières années, la société Arcadis Schweiz AG nous a confié le mandat de l’accompagnement du projet; puis c’est Siemens qui nous en a confié directement la suite. Nous avons notamment été chargés des tâches suivantes (toutes les phases SIA):

  • Pilotage général de l’ensemble du projet
  • Pilotage du projet partiel «Mise en valeur de l’eau du lac»
  • Pilotage de diverses mesures provisoires
  • Contrôle technico-économique 
  • Gestion des contrats
  • Suivi de l’appel d’offres en entreprise totale pour l’immeuble administratif et de celui en entreprise générale pour le bâtiment de la production et de la recherche
  • Contrôle des coûts, surtout pendant les phases d’appel d’offres et d’exécution (Büro für Bauökonomie AG)
  • Gestion des délais des prestations de l’aménagement locataire (AL) 
  • Suivi des prestations BIM pour le compte du maître d’ouvrage: exigences, soutien lors de la préparation de l’EI Mandant, suivi de l’appel d’offres BIM pour l’exécution, suivi de l’utilisation de BIM pendant l’exécution, préparation et suivi du BIM2FM
  • Soutien lors de l’adjudication des travaux AL, accompagnement FM
     

Les avantages du contrôle technico-économique
L’objectif de la planification du campus Siemens était une exécution du projet qui présente le meilleur rapport prix/prestation possible. Le contrôle technico-économique y contribue d’une manière essentielle, car il met à la disposition du maître d’ouvrage des connaissances professionnelles tout au long de la planification et de la réalisation du projet. Les questions qui surgissent peuvent dès lors recevoir une réponse directe et fondée. Par exemple, pendant et à la fin de la phase de planification, nous avons évalué les documents de plans par rapport aux objectifs convenus et comparé les variantes proposées. Nous avons aussi formulé des propositions d’optimisation et suivi leur mise en œuvre pour assurer la qualité. Nous n’avons pas seulement effectué des contrôles; comme conseillers, nous étions aux côtés de tous les intervenants du projet afin d’atteindre les objectifs ambitieux. D’autres prestations importantes du contrôle technico-économique étaient les suivantes:

  • Phase 3 SIA: assistance lors de la synthèse des exigences du client et de leur passage en revue, évaluation des concepts des installations techniques du bâtiment
  • Phase 4 SIA: suivi de l’appel d’offres des installations techniques, suivi de l’adjudication des mandats d’entreprise totale et d’entreprise générale, transmission des résultats du travail des planificateurs à l’entreprise totale et à l’entreprise générale
  • Phase 5 SIA: assurance qualité pour le compte du maître d’ouvrage, approbation des plans d’exécution et de montage, suivi des réceptions, évaluation des prestations finales (installations techniques et documentation), suivi et préparation de la remise aux exploitants.
     

Les prestations du contrôle technico-économique ont été fournies par les collaborateurs de notre département Énergie et environnement. Leur spécialité est l’accompagnement des projets de bâtiments en cours de conception et d’optimisation des installations techniques. Ils les examinent tout à la fois sous l’angle de l’énergie, de la rentabilité économique et de l’écologie.

Mise en œuvre complète du BIM du point de vue du maître d’ouvrage
Au fur et à mesure de l’avancement du projet, l’utilisation du BIM devenait de plus en plus importante aux yeux de Siemens, si bien que l’immeuble administratif a été choisi comme projet pilote BIM du groupe Siemens. La mise en œuvre selon la méthode BIM pour la phase réalisation a été imposée à l’entreprise totale. Cependant, comme c’était un projet pilote, de nombreux documents, des exigences concrètes et des exemples de référence faisaient encore défaut. Ils ont dû être élaborés par notre équipe spécialisée en planification et suivi de chantier FM en collaboration avec l’équipe de Siemens Real Estate (SRE) et d’autres partenaires externes.

Comme la phase de planification précédente avait été organisée de manière traditionnelle, il a fallu créer le modèle BIM ainsi que générer les données d’information lors de la phase d’exécution. Ce qui comptait le plus aux yeux du maître d’ouvrage, était la définition du contenu et de la qualité des données d’information attendues. Ceci a été réalisé au cours de divers ateliers de travail en collaboration avec l’équipe BIM du prestataire de services FM Bouygues, avec le responsable stratégique de la division Immobilier à Munich, ainsi qu’avec l’entreprise totale.

Le maître d’ouvrage était d’avis que certaines applications du BIM commandées n’avaient que peu de sens, car les outils informatiques nécessaires n’étaient pas encore disponibles (p.ex. l’évaluation des variantes) ou l’avantage qu’en retirait effectivement le maître d’ouvrage lors de la mise en œuvre ne correspondait pas toujours à ses attentes (p.ex. la gestion des délais). Malgré tout, les avantages du BIM devinrent bien visibles, par le fait, notamment, que le modèle a été élaboré collectivement. En outre, celui-ci a été utilisé pour des représentations Virtual reality / Augmented reality lors de la présentation au client final. Et à l’avenir, Siemens l’emploiera pour présenter et développer ses propres champs d’activité côté clientèle et ses prestations BIM.

La transmission des données BIM à l’exploitation, y compris leurs liens avec les installations techniques par le biais d’un code QR, est une prestation qui simplifiera l’exploitation du bâtiment.

Une plus-value pour les sujets complexes
Les prestations du contrôle technico-économique complètent de manière optimale nos prestations au service du maître d’ouvrage. Elles contribuent de manière substantielle à ce que le maître d’ouvrage puisse prendre des décisions concernant les installations techniques en pleine connaissance de cause. Justement, quand les sujets traités sont complexes, le recours au contrôle technico-économique apporte, à côté du pilotage classique des projets, une plus-value nette au chapitre de la transparence, des connaissances et de la vue d’ensemble.

L’expérience montre que l’utilisation du BIM améliore la transparence du déroulement des processus et pousse les intervenants du projet à collaborer plus étroitement et à se coordonner toujours mieux. L’utilisation du BIM n’a toutefois pas encore atteint entièrement sa maturité et n’entraîne pas le recours à toutes les possibilités qui lui sont associées. D’autres projets pilotes sont nécessaires avant que les maîtres d’ouvrage puissent aborder des tâches particulières de manière plus décidée avec les planificateurs et les entrepreneurs et mettre au point des solutions optimales.

Il s’est confirmé qu’une préparation très intense est nécessaire avant qu’on puisse tirer profit de manière optimale du BIM dans la gestion immobilière. Il s’agit notamment de définir avec précision les applications et de préparer les équipes aux outils informatiques.
Actuellement, nous soutenons l’équipe SRE dans son établissement de l’état des lieux et la phase de la conception (phase 2 SIA) de la rénovation du troisième bâtiment du site.
 

Source des images: Siemens Schweiz AG

Retour au sommaire
Auteur/s
Karsten Henkel
Emch+Berger ImmoConseil SA
Olaf Mittrach
Emch+Berger ImmoConseil SA