Le suivi du concours - établissement scolaire Grossmatt à Hergiswil

Après 45 ans, la rénovation totale de l’établissement scolaire devenait inévitable: la structure présentait des problèmes de statique et aussi bien l’enveloppe du bâtiment que les installations techniques ne répondaient plus aux exigences actuelles. Dans le cadre de cette rénovation, un réexamen de l’établissement dans son ensemble devait être effectué, de manière à l’adapter à la pédagogie d’aujourd’hui. Un concours a été organisé par notre Büro für Bauökonomie AG Luzern dans le but d’obtenir des propositions de solutions.

L’établissement scolaire Grossmatt a été mis en exploitation dans les années 1970. Suite à diverses transformations et réfections, il a perdu depuis lors une bonne partie de sa qualité architecturale d’origine. Il y a six ans, alors que la Commune envisageait la réfection de la salle de gymnastique, on a constaté de sérieux défauts de statique affectant la sécurité de la structure porteuse et la résistance aux tremblements de terre de tout l’établissement. De plus, une analyse de l’état de l’enveloppe et des installations techniques a montré qu’il fallait absolument intervenir. Enfin, les salles de classe devaient être adaptées aux nouveaux besoins de la pédagogie, comme il se doit dans une école moderne.

Etude de faisabilité et concours
Un bureau d’architecture a été chargé d’effectuer une étude de faisabilité, de manière à dégager les lignes directrices d’une future rénovation. L’établissement étant supposé être utilisé encore pendant au moins 40 ans, différents modules ont montré qu’une rénovation complète était justifiée, tant du point de vue de l’exploitation que de celui des coûts. Notre société a été chargée de réaliser un concours avec procédure sélective entre planificateurs généraux. La rénovation complète conduirait ainsi à un résultat satisfaisant. Nous avons élaboré le cahier des charges et le programme des locaux avec notre mandant. Une procédure de préqualification a ensuite permis de sélectionner huit planificateurs généraux pour le concours. Pour intégrer d’emblée les aspects techniques et économiques aux esquisses des solutions architecturales, les planificateurs généraux devaient être compétents en matière d’architecture, d’économie du construit, de génie civil, de technique du bâtiment, de physique du bâtiment, de protection contre l’incendie et d’architecture paysagère. Ils devaient mettre en place le nouveau programme des locaux, trouver une solution aux problèmes de statique et proposer des installations techniques et une enveloppe du bâtiment de haute valeur architecturale, tout en respectant l’enveloppe budgétaire imposée.

Malgré l’apparente étroitesse des possibilités architecturales, les propositions de solutions remises par les concurrents ont été très diverses. Convaincu par les interventions délicates et précises préconisées par le bureau Schmid Ziörjen Architekten de Zurich, le jury a recommandé ce projet à la fin de juillet 2015.

Organisateur du concours, le Büro für Bauökonomie AG Luzern suit maintenant l’étude du projet qui est en cours, mandaté par le maître d’ouvrage. Parallèlement, nous épaulons la Commune dans son acquisition des locaux provisoires d’enseignement dont la planification et la mise en soumission ont été confiées à un autre planificateur.

Retour au sommaire
Auteur/s
Karin Pfyl