Les phases d'études en parallèle pour un mandat de planification générale

Mandaté par Swisscom, Emch+Berger SA Planification générale a assumé la responsabilité du planificateur général pour la livraison du nouveau business parc à Sion au début 2016, dans les délais prévus, à disposition des 500 collaborateurs de la région du Valais.

L'avant-projet d'architecture avait déjà été établi par le bureau suter sauthier & associés SA, quand nous avons proposé à Swisscom l’équipe de planification générale avec des ingénieurs civils et des ingénieurs CVSE sous notre responsabilité, tout en intégrant les architectes du bureau suter sauthier. Ce team initial s'est rapidement élargi par la suite avec des spécialistes de notre entourage ou proposés par le maître d'ouvrage. Swisscom n'avait pas seulement décidé dans quel délai le bâtiment devait être construit, mais également que la réalisation de l'ouvrage allait être exécutée en entreprise générale. Pour répondre à cette exigence tendue du planning, nous avons pratiqué une planification en continu, sans égard aux étapes selon les phases SIA.

Pendant les études d'avant-projet des techniques, la préparation du dossier de mise à l'enquête et des documents d'appel d'offres en entreprise générale a déjà débuté. Bien entendu, cette manière comporte un certain nombre de risques et il est indispensable de former une équipe de mandataires motivés et pointus dans leur domaine de spécialisation pour optimiser le projet dans un processus continu.

Juste après le dépôt du dossier d'enquête à fin octobre 2013, le premier envoi des documents d'appel d'offres aux entreprises générales a eu lieu à la mi-novembre 2013, six mois après le début de notre mandat. L'application du même principe de la planification en continu était nécessaire à l'appel d'offres aux entreprises générales, car l'ensemble des documents n'était pas disponible au début du processus. Cette démarche nécessite des documents d'appel d'offres bien structurés et une communication transparente avec les entreprises générales tout au long de la procédure de soumission.

Depuis l'envoi des premiers documents à la mi-novembre 2013 jusqu'à la mi-mars 2014, nous avons édités quatre mises à jour et compléments du dossier d'appel d'offres. C'était un grand défi à la fois pour le team de planification et pour les entreprises générales soumissionnaires. Swisscom a signé le contrat en entreprise générale avec Implenia Suisse SA et le nouveau Business Parc a été construit entre l'été 2014 et la fin de l'année 2015. La mise en service a eu lieu avec succès au début de l'année 2016.

Cette réalisation d’avant-garde en matière d’écologie répond aux exigences très rigoureuses en termes de développement durable. Le complexe, conforme au label MINERGIE-P®, consommera 46 % d’énergie de moins qu’un bâtiment conventionnel (selon la norme SIA 380/1 en vigueur) de la même envergure. Le bâtiment est chauffé grâce à une pompe à chaleur eau/eau de 222 kW alimentée par les eaux souterraines; une chaudière à gaz de 250 kW sert d’appoint et pour la redondance. La distribution du chauffage se fait par des panneaux hybrides situés au plafond qui permettent également le refroidissement naturel en été (Free Cooling). Toutes les installations CVC sont reliées au système d’automation centrale et pour la protection contre l’ensoleillement excessif, les stores extérieurs sont commandés par un système de domotique. Pour augmenter la part en énergie renouvelable, le bâtiment intègre 212 panneaux photovoltaïques sur le toit produisant en moyenne 63'000 kWh/an, couvrant ainsi une partie de ses propres besoins en électricité. Le bâtiment a également été certifié MINERGIE-ECO® pour l'application systématique des matériaux écologiques.

Avec ce projet, Emch+Berger SA Planification générale de Lausanne a dirigé la planification d'une des premières réalisations MINERGIE-P-ECO® en Valais.

Retour au sommaire
Auteur/s
Thomas Henking
Emch+Berger ImmoConseil SA