Représentation du maître d’ouvrage et assurance qualité de la construction – deux domaines distincts !

Tant la représentation professionnelle du maître d’ouvrage que l’assurance qualité de la construction ont pris de l’importance. Dans les projets complexes, les maîtres d’ouvrage se voient confrontés à toutes sortes de défis de nature juridique, économique ou conceptuelle. Le représentant du maître d’ouvrage gère le projet de manière globale et permet de gagner du temps, tandis que l’assurance qualité garantit la qualité de l’exécution.

Une étude de la Société suisse des entrepreneurs et de l’EPF a mis en lumière scientifiquement, en 2013 déjà, les (sur-)coûts énormes occasionnés par les défauts subis par les constructions. Leur élimination revient à au moins 8 % des dépenses du secteur, soit pour la Suisse un total d’environ 1.6 milliards de francs par année. Pour remédier efficacement à cet état de fait, il vaut la peine d’associer un expert neutre au processus de construction, de manière à assurer la qualité au cours des différentes phases.

Suivant la complexité et la dimension du projet, il est conseillé de mandater un représentant du maître d’ouvrage qui s’occupera des aspects globaux comme la direction générale, la gestion, les coûts et la surveillance des délais. De plus, en recourant à notre division Assurance qualité du bâtiment, nous assurons la qualité de l’exécution convenue contractuellement, ainsi que le contrôle d’éléments de construction par une expertise neutre assurant la qualité, quel que soit le corps de métier concerné. Vous évitez les doublons, et les spécialistes peuvent se concentrer sur les sujets de base de leur discipline.

Voici les compétences de base de la représentation du maître d’ouvrage :

  • représentation du maître d’ouvrage et conseil au maître d’ouvrage
  • élaboration des objectifs et des contraintes à respecter
  • gestion de l’organisation, des processus et des interfaces
  • gestion de la qualité du projet (base de l’assurance qualité de la construction)
  • planification de processus, concours, appel d’offres planificateurs
  • mises en soumission
  • gestion de contrats et de projets
  • coordination des différents groupes d’intérêts
  • assurance du déroulement planifié du projet et des travaux 
  • surveillance des coûts et des délais, gestion des avenants
  • gestion des risques (droit de la construction, coûts, délais, processus)
     

Quant aux compétences de base de l’assurance qualité, elles comprennent les points suivants :

  • examen des bases contractuelles du point de vue des risques
  • analyse des plans à la recherche d’erreurs de planification
  • examen sur site des points névralgiques
  • assurance de la qualité convenue par contrat
  • examen des éléments de construction, quel que soit le corps de métier concerné
  • élaboration d’un rapport sur les risques, avec photos à l’appui
  • organisation à temps du processus de réception de l’ouvrage
  • définition standard d’appartements modèles, de locaux techniques, etc.
  • examen d’ouvrages en atelier en tant que représentant du maître d’ouvrage
  • gestion des défauts
  • respect du délai de garantie de deux ans, à compter de la réception
     
Retour au sommaire
Auteur/s
Stefan Semola
Emch+Berger ImmoConseil SA