Scanneur 3D à laser : Relevé géométrique des bâtiments du site historique de Schöngrün

Quand aucun plan ni dessin n’est disponible pour une rénovation, des transformations ou une étude de projet, ou si le matériel disponible n’est pas suffisamment précis, on peut recourir aux méthodes de mesure les plus modernes comme le balayage au scanneur 3D à laser. On obtient ainsi dans les plus brefs délais la topographie des lieux sur de grandes surfaces ou la géométrie d’éléments de construction complexes. Depuis plusieurs années déjà, Emch+Berger applique cette méthode avec succès pour la modélisation numérique des ouvrages d’art et des bâtiments.

À Biberist (SO), le site de 44 000 m2 de l’ancien établissement pénitentiaire de Schöngrün accueille actuellement l’un des plus grands chantiers de la région. À proximité immédiate de celui du nouvel Hôpital des Bourgeois de Soleure, la société AXA, investisseur et propriétaire du terrain, réalise d’ici 2020 un nouveau quartier urbain d’habitation où il fera bon vivre, comprenant 160 logements à louer, une maison de retraite et de vastes espaces entre et autour des bâtiments. S’y ajouteront des offres publiques ou semi-publiques dans les bâtiments du site historique de la campagne de Schöngrün.

Les trois bâtiments de ce patrimoine historique du 18ème siècle doivent être conservés et rénovés. Des plans détaillés de l’état des lieux sont indispensables. La géométrie des trois bâtiments de la ferme est complexe et peu courante, avec des caves voûtées et des toitures qui datent toutes de 300 ans environ. Le relevé de cette géométrie à l’aide des instruments de mesure classiques aurait été fastidieuse et très longue. C’est pourquoi Emch+Berger a décidé de l’effectuer entièrement en recourant à un scanneur 3D au laser terrestre. Au préalable, nous avions établi autour des trois bâtiments et à chaque étage un réseau géodésique idoine de points fixes à l’aide de la tachymétrie. Ce réseau homogène de haute précision a servi de référence aux données fournies par le scanneur 3D à laser, assurant ainsi la précision des mesures – de l’ordre du millimètre – et permettant leur vérification. La mise en place de ce réseau est décisive pour la qualité du modèle numérique de l’ouvrage.

Au total, le scanneur a été placé à 577 endroits différents. C’est la saisie de la construction fort complexe de la toiture du 18ème siècle qui a demandé le plus de temps. Les données saisies ont ensuite été traitées. Actuellement, à l’aide de ces nuages de points calculés et géoréférencés, nous produisons les 42 plans de l’état existant souhaités par le maître de l’ouvrage (plans de situation, projections horizontales, façades et coupes des bâtiments). En outre, nous disposons dorénavant d’une reproduction numérique de chacun des trois bâtiments, sous la forme des coordonnées d’un nuage de points en trois dimensions.

Pour les mesures et le dépouillement des données saisies, nous proposons à nos clients des concepts propres à chaque projet. À chaque fois, nous obtenons des données auxquelles les concepteurs peuvent se fier pour la suite de l’étude du projet. Les données saisies avec une haute résolution par le scanneur sont à la base de modèles CAD et de modèles BIM dits « as built » ; elles sont aussi utilisées pour élaborer une documentation de l’état existant ; tous ces produits sont de la meilleure qualité possible. Les spécialistes en géomatique d’Emch+Berger emploient le scanneur 3D à laser depuis plusieurs années, dans les domaines et projets les plus divers. Ils disposent d’un grand savoir-faire pour la saisie, le dépouillement et le traitement des données 3D.

« Le scanneur 3D à laser fournit avec une haute résolution des données de base pour l’étude des projets les plus divers, en particulier pour la réalisation de modèles BIM « as built ». Emch+Berger dispose depuis de longues années d’un savoir-faire qui convainc par ses solutions d’ensemble propres à chaque projet. » 

Retour au sommaire
Auteur/s
Nicolas Schenk
Emch+Berger AG Vermessungen