Surveillance géodésique continue des voies ferrées

D’ici 2022, la voie ferrée de 13 km qui relie Liestal à Waldenburg, dans la vallée du même nom, sera intégralement renouvelée. Les travaux en cours pourraient mettre en danger la circulation des trains. C’est pourquoi la surveillance géodésique de la voie et de la ligne de contact s’est avérée indispensable. Depuis une dizaine d’années, le suivi géodésique ou géomonitoring est une prestation d’Emch+Berger très appréciée de sa clientèle.

Dans la vallée de Waldenburg, environ 300 millions de francs vont être investis dans un projet d’avenir : les voies et les arrêts du chemin de fer sont renouvelés, de même que le dépôt à Waldenburg et le matériel roulant. Les travaux ont débuté en janvier 2018. Dans le secteur Hölstein/Weidbächli, on construit une nouvelle rampe pour les voyageurs et un escalier. Cette nouvelle rampe empiète sur le passage du ruisseau « Weidbächli », qui doit donc être adapté. Vu l’exiguïté de l’espace entre la rue desservant le quartier et la ligne de chemin de fer, il n’a pas été possible de créer un talus sur le côté de la fouille. Pour sécuriser celle-ci, on a construit une paroi clouée légèrement inclinée, sécurisée par plusieurs rangées de clous. La voie sur laquelle circulent les trains est menacée par les travaux. Emch+Berger a été mandaté pour la surveillance géodésique de la voie et des pylônes de la ligne de contact. Ce géomonitoring permet de détecter à temps les impacts éventuels des travaux sur l’infrastructure ferroviaire et de prendre, le cas échéant, les mesures qui s’imposent.

Les systèmes de suivi géodésique sont autonomes ; ils mesurent et interprètent 24 heures sur 24 les signaux de capteurs géodésiques ou géotechniques. Cette automatisation poussée, de la mesure au signal d’alarme, permet une surveillance très souple et économique. Plusieurs technologies innovantes y sont mises en œuvre, de manière à obtenir la plus grande sécurité possible. Elles peuvent être adaptées à chaque projet particulier, sur mesure.

Dans le projet de la vallée de Waldenburg, le tronçon de voie à surveiller est d’une longueur d’environ 70 m. Selon la réglementation I-50009 des CFF « Surveillance des installations de technique ferroviaire à proximité de chantier », il faut faire des mesures tous les 4.8 m. La géodésie des deux voies est surveillée par des prismes de monitoring. Les données sont saisies toutes les 30 minutes, 24 heures sur 24, pendant toute la durée des travaux, soit environ quatre mois. Les grandeurs mesurées sont : la torsion de la voie, son tassement ou son soulèvement ainsi que son déplacement éventuel. Toutes ces coordonnées sont transmises par l’automate de mesure directement au serveur de notre entreprise et analysées en temps réel. Si l’une des valeurs dépasse les limites préalablement fixées – avertissement, intervention normale ou intervention d’urgence – une alarme est communiquée automatiquement par SMS et courrier électronique aux intervenants du projet. Ceux-ci peuvent également accéder en tout temps aux résultats des mesures les plus récentes qui sont disponibles sur un site Internet sous forme de graphiques. En outre, chaque intervenant reçoit automatiquement, à une heure prédéfinie, le rapport quotidien contenant l’ensemble des données des points surveillés. Les pylônes de la ligne de contact sont surveillés de manière analogue aux voies, avec deux points de mesure par pylône. Ceci permet de détecter tout changement d’inclinaison, ainsi qu’un déplacement vertical ou latéral éventuel de chaque pylône.

Bien entendu, tout système automatique de mesure est susceptible de produire des erreurs de mesure et donc aussi de fausses alertes. Mais ces erreurs peuvent être presque entièrement évitées grâce à une solution globale de qualité professionnelle : un concept de mesure approprié, la configuration du système qui en résulte, une gestion et un entretien soignés de l’ensemble. Depuis une dizaine d’années, notre offre de prestations comprend des solutions globales du suivi géodésique en continu.

Retour au sommaire
Auteur/s
Nicolas Schenk
Emch+Berger AG Vermessungen