Zweisimmen = «Les deux Simmes» - Deux compagnies ferroviaires, deux écartements de voie, deux langues

La gare de Zweisimmen est commune au BLS et au MOB et relie la ligne Spiez-Zweisimmen (à voie normale) à la ligne Lenk-Zweisimmen-Montreux (à voie étroite). Elle est actuellement transformée pour permettre la réalisation du «TransGoldenPass» du Montreux-Oberland bernois (MOB). Ce nouveau concept permettra aux voyageurs de se rendre de Montreux à Interlaken sans changer de train. Le MOB utilisera à cet effet des bogies pouvant s’adapter aussi bien à l’écartement métrique (1000 mm) qu’à l’écartement normal (1435 mm). Les wagons pourront circuler de Montreux à Interlaken.
Emch+Berger a posé les fondements du projet en se chargeant de la réalisation d’un ouvrage en béton (figure 1) et de la desserte du chantier (approvisionnement et élimination des matériaux). L’installation de changement d’écartement fait partie d’un projet séparé, réalisé dans un deuxième temps et comprenant également la livraison du matériel roulant.

Pour réaliser ce concept, il a fallu transformer de fond en comble la gare de Zweisimmen. Les objectifs de ces travaux étaient les suivants:

  • Confort de la clientèle: correspondances conformes à la LHand lors du passage d’un écartement à l’autre (quais conformes LHand P55 (BLS) et P35 (MOB))
  • Simplification du faisceau de voies
  • Vitesse d’entrée et de sortie de gare plus élevée
  • Intégration de la future installation de changement d’écartement MOB/BLS des trains de voyageurs aux voies normales de la ligne du GoldenPass.
     

En conséquence, les voies, les barrières et les quais ont été transformés. En même temps, la toiture historique en forme de portique a été restaurée (figure 2), tandis que les quais recevaient une nouvelle toiture dans son prolongement.

Dès l’avant-projet, nous avons participé à l’étude et à l’exécution de la transformation de la gare de Zweisimmen. En tant que planificateur général du génie civil et de la construction de ponts, notre tâche principale a consisté en la coordination générale avec la mise en place des voies et de la technique ferroviaire, ainsi qu’en l’étude de l’ensemble des transformations. La collaboration avec les deux compagnies de chemin de fer a été particulièrement intéressante et pleine de défis. Le BLS et le MOB ont deux écartements de voie différents, deux types de courant électrique et s’expriment dans deux langues différentes. En coordonnant et communiquant, nous avons beaucoup appris et élargi notre expérience.

Les transformations
La nouvelle disposition des voies a nécessité la construction d’un nouveau pont combiné rail/route sur la Petite Simme (figure 3), le remplacement d’un pont ferroviaire au-dessus de la route cantonale (figure 4) et la création de plusieurs murs de soutènement. Une vérification des flux de personnes a montré que la rampe d’accès aux quais devait être transformée, pour permettre aussi de placer les piliers supportant la toiture.

Notre étude du projet comprend le nouveau faisceau de voies, le remplacement de l’infrastructure et de la superstructure des voies, les caténaires et les conduites ainsi que les canalisations situées sous les voies et la gare entière. En outre, tous les quais et leurs accès ont été réalisés conformément aux dispositions de la loi sur l'élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (LHand). L’ancienne grue ferroviaire pour le transbordement des marchandises a été remplacée par une plus moderne. Désormais, ces transbordements sont possibles aussi bien d’une compagnie ferroviaire à l’autre (du BLS au MOB) que du chemin de fer à la route, ou inversement. Pour pouvoir raccorder toutes les installations publiques et de technique ferroviaire, et pour relier entre eux les deux nouveaux bâtiments techniques du BLS et du MOB, une nouvelle et volumineuse installation de câbles a dû être aménagée: caniveaux de câbles, batteries de tubes noyés dans du béton, regards.
La circulation des trains a pu être maintenue pendant la plus grande partie des travaux. Trois phases intensives ont été cependant nécessaires, pendant lesquelles les trains ont circulé selon un horaire réduit. Pour l’essentiel, les transformations sont achevées. Actuellement, on procède aux dernières finitions.

Du côté est de la gare, le service immobilier du BLS envisage la construction d’un nouvel ensemble d’habitation. Nous avons été chargés d’en étudier la faisabilité, car nous nous occupions déjà des transformations de la gare. De plus, nous avons pu élaborer et suivre l’avant-projet du nouveau tracé de la rue. Les mesures qui en sont résulté pour les derniers aménagements autour de la gare ont déjà été réalisées.

A part l’étude des projets, nos prestations comprenaient la conduite du chantier, sur place. Au moins un chef de chantier était présent tous les jours pendant les deux années qu’a duré le chantier. Ainsi, la continuité était assurée entre les planificateurs et les exécutants.

La direction locale des travaux était en contact permanent avec la Commune, les voisins et le personnel de la gare. Zweisimmen étant une gare dans laquelle, jusqu’ici, on change de train, il était indispensable, mais pas toujours facile, de maintenir la circulation des personnes.

L’environnement
Nous avons suivi les études, l’octroi des autorisations et l’exécution, dans le cadre de notre mandat «Environnement». Dans des rapports et diverses expertises, nous avons évalué les impacts du projet sur l’environnement. Pour limiter ceux-ci, nous avons proposé des adaptations et des mesures concrètes. Pendant l’exécution des travaux, nous avons veillé à la mise en œuvre scrupuleuse des dispositions légales de protection de l’environnement.

Au cours de la construction du nouveau pont permettant à la voie ferrée et à une route communale parallèle de franchir la Petite Simme, il a été nécessaire de retenir l’eau et de poser des installations temporaires dans la rivière. Des mesures particulières, étudiées déjà au cours de l’élaboration du projet, ont permis de ménager le cours d’eau. Ce pont est l’un des éléments essentiels du projet de protection contre les crues de la Commune de Zweisimmen. Il a donc fallu coordonner étroitement le tout avec la Commune et des tiers.

En outre, l’espace vital de plusieurs espèces animales protégées au niveau national était touché par les travaux de la gare de Zweisimmen. Nous avons étudié leur impact sur la flore et la faune concernées et montré quelles mesures compensatoires entraient en ligne de compte. Les effets durablement négatifs sur la nature ont pu être compensés dans des talus voisins longeant la voie ferrée.

Nous avons fait l’étude de l’écoulement des eaux pendant les travaux et du drainage des voies de circulation dès la fin des transformations. En accord avec les autorités compétentes, nous avons mis en œuvre les dispositions légales les plus récentes.

Retour au sommaire
Auteur/s
Christoph Bähler
Emch+Berger AG Bern