Back to overview

Etude de faisabilité pour l’introduction de compteurs d’essieux sur le réseau INFRABEL

Le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire Belge INFRABEL prévoit d’équiper par étapes son réseau d’ETCS niveau 2 d’ici 2035. Le bureau d’ingénieurs TUC Rail, une filiale d’INFRABEL, est responsable pour une grande partie des travaux d’ingénierie.

TUC Rail a commandé au groupement d’ingénieurs connu pour le projet de signalisation au Danemark une étude de faisabilité pour déterminer à quel point des compteurs d’essieux peuvent remplacer les circuits de voie dans le réseau belge. L’objectif principal était de de comparer des systèmes de détection des trains différents par rapport à la technique, aux exigences RAMS, aux changements et exigences opérationnels, et aux coûts d’acquisition et frais de maintenance.

Les entreprises Emch+Berger et Atkins du groupement d’ingénieurs ont participé au projet.

Client

TUC Rail, Belgique

Période
2012
2013
Téléchargements
Domaines d'activité
Infrastructure ferroviaire;Systèmes ferroviaires
Nos prestations

Etude de faisabilité

Analyse du réseau ferroviaire belge

Comparaison technique et fonctionnelle des systèmes de détection des trains

Analyse RAMS pour différents systèmes de détection des trains

Etablissement d’exigences fonctionnelles et non-fonctionnelles pour les systèmes de détection des trains

Etude d’impact de l’introduction de compteurs d’essieux comme remplacement des circuits de voie

Comparaison des coûts (OPEX, CAPEX, TETEX)

Analyse de procédés de détection de rupture de voies et de leur application

Caractéristiques

Réseau de lignes: 3100 km

Signaux: 6811 Stück

Vitesse: jusqu’à 300 km/h

Introduction d’ETCS niveau 1 ou niveau 2: jusqu’à 2022

Introduction d’ETCS niveau 2: jusqu’à 2035